03 87 31 15 04

Objet de votre demande

Informations personnelles


En savoir plus sur le traitement de vos données personnelles.
Menu
2 place du Docteur Charcot
Intervention sur les villes de Woippy, La Maxe, Metz
7j/7 | 24h/24
Contactez-nous
2 place du Docteur Charcot
Intervention sur les villes de Woippy, La Maxe, Metz
Votre cabinet d’infirmières à Woippy

Soins curatifs et soins palliatifs - Infirmières à Woippy

Cabinet infirmier à Woippy, nous assurons les actes et traitements chroniques. Nous accompagnons les personnes requérant des soins curatifs ou palliatifs. Ainsi, nous pouvons intervenir auprès des personnes diabétiques ou dyalisées. Nous prenons en charge les soins liés à une perfusion ou une sonde.

Soins curatifs et soins palliatifs
Infirmières libérales, nous exerçons dans notre cabinet à Woippy et nous déplaçons pour une visite à domicile (Metz, Plappeville, Lorry-lès-Metz, Saulny, Plesnois, Semécourt, La Maxe…).
 

La pose de sonde et de perfusion

Sonde

La pose de sonde est effectuée par l'infirmière sur prescription médicale. On distingue deux types de sondes.
  • Sonde gastrique : C’est un tuyau souple inséré dans l’estomac par les voies aéro-digestives pour réaliser un prélèvement, assurer l'alimentation entérale ou introduire des substances directement dans l’estomac. Après la préparation du matériel nécessaire (sonde gastrique, lubrifiant…), le patient est installé. L’infirmière détermine la longueur de la sonde à utiliser en évaluant la distance nez-lobe de l’oreille et lobe de l’oreille-nombril. Ensuite, elle lubrifie l’extrémité distale du dispositif et introduit la sonde de manière perpendiculaire au plan facial.
  • Sonde urinaire : C’est un tuyau souple introduit dans la vessie par l'urètre pour en vider l'urine. L’infirmière commence par réaliser la toilette et l’antisepsie génito-urinaire puis prépare le matériel sur le champ stérile. Ensuite, elle vérifie l’étanchéité du ballonnet de la sonde urinaire et connecte la sonde au sac de recueil. Enfin, l’infirmière lubrifie la sonde et l’introduit dans le méat urinaire.

Perfusion

La perfusion (intraveineuse et par voies centrales) consiste à administrer des solutés ou des médicaments de façon continue par voie veineuse. L’infirmière commence par préparer les médicaments, enlever la protection du site d'adjonction et désinfecte le site avec les compresses imbibées de désinfectant alcoolique. Ensuite, elle injecte les médicaments administrés l'un après l'autre à l’aide d'une seringue. De nombreuses maladies peuvent nécessiter un traitement par perfusion intraveineuse, notamment la chimiothérapie, l’antibiothérapie continue, la corticothérapie, le traitement des maladies sanguines, le traitement antifongique ou antiviral et le traitement antalgique.
 

Les soins pour le patient diabétique

Les infirmières sont au cœur de la prise en charge du patient diabétique. Elles peuvent être amenée à intervenir 1 à 4 fois par jour chez le patient diabétique pour les injections d’insuline et le contrôle de la glycémie. L'infirmière prend également en charge la pose de pansements en cas de plaies aux pieds liées au diabète.
Les soins pour le patient diabétique

Les soins pour le patient sous chimiothérapie

Depuis 1989, les infirmiers ont la possibilité de prendre en charge les patients sous chimiothérapie pour effectuer les injections de médicaments anticancéreux via une perfusion par voie centrale. Dans le cadre d'une chimiothérapie orale, l’infirmière explique les modalités de la prise du traitement (quand et comment).
 

Les autres soins curatifs et palliatifs

Les infirmières à domicile effectuent également d’autres soins curatifs et palliatifs, à savoir :
  • Pansement de PAC : c’est l’une des formes de cathéter de voie centrale utilisée pour administrer une chimiothérapie anticancéreuse par voie intraveineuse.
  • Pansement sur cathéter : l’infirmière procède à la réfection d'un pansement de cathéter veineux afin de préserver le point de ponction du cathéter.
  • Oxygénothérapie : l’infirmière administre l’oxygène à des concentrations supérieures à l’air ambiant dans le but de corriger ou de prévenir l’hypoxémie.
  • Soins aérosols : l’infirmière administre, par voie inhalée, aux patients souffrant de maladies respiratoires des substances actives.
  • Dialyse : pour les patients souffrant d'une maladie chronique comme l'insuffisance rénale traitée par dialyse, les soins infirmiers doivent être fréquents.
  • Saignée : la saignée peut être effectuée par l'infirmière sur prescription médicale dans le cadre d’un traitement de l’hémochromatose.
 
Vous appréciez, partagez !
REHM Charlène Phone03 87 31 15 04
Adresse 2 place du Docteur Charcot